Français

Thomas ErnstThomas Ernst naît en 1974 dans la région de la Ruhr, une importante région industrielle allemande. Il fait des études de philologie germanique et de philosophie à Duisbourg, Bochum et Berlin, et il passe une année Erasmus à Leuven en 1998/99.

Il écrit également des textes d’étude de la culture au sujet de la théorie littéraire et de la littérature contemporaine. Il publie le livre Popliteratur (2001/05) et les recueils Wissenschaft und Macht (2004) et SUBversionen. Zum Verhältnis von Politik und Ästhetik in der Gegenwart (2008). En 2008 il défend sa thèse de doctorat intitulée Pop, Minoritäten, Untergrund. Subversive Konzepte in der deutschsprachigen Gegenwartsprosa. Actuellement il fait des recherches sur des pièces de théâtre de Tom Lanoye (Fort Europa) et Union Suspecte (Onze-Lieve-Vrouw van Vlaanderen), et sur une comparaison des concepts d’identité dans la littérature contemporaine de Belgique, d’Allemagne et du Luxembourg.

En outre, Il reçoit des bourses littéraires de la ville de Soltau et de la fondation Kulturfonds en 1999. Ensuite, il publie des textes satiriques et en prose dans de nombreux livres et journaux littéraires allemands. En 2004 il rédige le texte pour le court métrage Nie solo seiN (Never EveN), qui obtient le premier prix à des festivals en Allemagne, en Italie, en Suisse, en Turquie et aux États-Unis. En 2007 il écrit – avec Jan Schomburg – le scénario de la Fernsehspiel Innere Werte dont la première est diffusée en juin 2007 sur la ZDF. Le Frankfurter Allgemeine Zeitung écrit à ce propos : „So hat das Lachen der Erkenntnis Zukunft.”

Thomas Ernst a déjà présenté son programme littéraire multimédia Pop.Literatur et plusieurs conférences sur la culture contemporaine dans de nombreuses villes en Allemagne, et en Belgique, au Danemark, en Angleterre, aux Pays-Bas, en Autriche, en Pologne, au Pays de Galles et aux États-Unis. Depuis 2005, il donne aussi des conférences avec son homonyme Thomas Ernst, ancien gardien de but de la Bundesliga de football, sur les relations entre le football et la littérature.

Depuis 2005, Thomas Ernst vit à Bruxelles en tant qu’écrivain et scientifique libre. Actuellement il travaille à un projet pour l´Université du Luxembourg sur les identités globalisées dans la littérature en Allemagne, en Belgique et au Luxembourg.